Age Of Piracy






Age Of Piracy



Evaneos, ville de débauche et de piraterie. La ville qui n'était sur aucune carte et que pourtant, chaque pirate connaissait. Dans le port de la ville entièrement éclairée à la lanterne étaient regroupés des dizaines de bateaux, petits, grands, vieux, neufs, tous étaient présents. Et parmi tous ces vaisseaux se dressait fièrement le « Bloody Shark », que tout le monde connaissait pour son Capitaine aussi jeune que sanguinaire, aussi beau qu' impitoyable.

La plupart des bateaux étaient vides de vie, les Capitaines et leur équipage profitant allègrement d'une halte pour s'adonner aux jeux, à l'abus de la boisson et aux plaisirs de la chair en bonne compagnie. C'était d'ailleurs le cas de Tom Kaulitz, capitaine du « Bloody Shark ». Il venait de jouir sur le ventre d'une putain qu'il allait payer plusieurs pièces d'or pour les quelques dizaines de minutes qu'il venait de passer avec elle.

La fille rabaissa sa robe et son porte-jarretelles avant de relacer son corset défait.

« C'est quatre pièces d'or, Tom Kaulitz. »
« Si chère, heureusement que tu es bonne à ton art. »

Il sortit le montant demandé d'une des poches de son pantalon et le lui tendit. La fille sourit et lécha un de ses doigts avant de reculer pour lui laisser accès à la porte.

« Au revoir Capitaine. »

Le dreadeux ne prit même pas la peine de répondre, il sortit de la pièce et fut happé par la fraîcheur de la nuit et l'obscurité de ce quartier de la ville pirate. Il souffla doucement et leva les yeux au ciel. La lune était pleine et un léger halo bleu, plus clair que le bleu foncé de la nuit l'entourait. Tom plissa les yeux et se lécha distraitement les lèvres. Son oncle lui avait dit un jour que les halos représentaient des événements proches à venir, catastrophe ou miracle en suivant la couleur du contour de la pleine lune. Il secoua la tête et baissa les yeux vers les pavés sales. C'était arrivé il y a bien longtemps maintenant, et Gustav devait être mort depuis bien longtemps. La vie de pirate n'était pas faite pour tout le monde, surtout pas pour un vieil homme plein d'idéaux comme lui.

Les breloques accrochées à ses dreads claquaient légèrement contre son torse, couvrant les cris des hommes occupés comme lui venait de l'être. Il ne croisait jamais qui que ce soit en retournant à l'auberge à cette heure-là, c'était surtout pour cela qu'il se débrouillait toujours pour traverser les rues vers trois ou quatre heure du matin.

Son esprit s'envola vers des contrées lointaines, des forêts vierges, des journées ensoleillées et une grande maison à l'écart de tout où il pourrait s'établir sans problème. Il soupira. Ce genre d'envies, il était convaincu de toutes les avoir héritées du frère de son père ... Parfois, il pensait à se poser et à passer à autre chose, oui, parfois il y pensait, mais ce jour-là n'était pas le moment opportun pour faire cela. Le lendemain, lui et son large équipage repartaient pour une nouvelle aventure.

On parlait depuis quelques temps déjà, d'un convoi que la flotte anglaise allait faire naviguer vers les pays de l'Orient ; de l'or, des matériaux nobles, des pierres précieuses et des vêtements luxueux. Tout ce qui pouvait être vendu à haut prix ici ou ailleurs était bon à prendre. Bon à voler. Tom avait donc décidé d'attaquer le navire, de voler tout ce qui avait de la valeur et de tuer les marins anglais, il les haïssait tous ...

Il siffla entre ses dents rien qu'en y pensant et quand il releva la tête pour voir où il était exactement, il fut presque surpris de voir qu'il avait plutôt marché vite, il était presque arrivé à l'auberge. Il ralentit le pas pour profiter encore un peu de l'air frais, il avait la sensation que la nuit faisait s'évaporer tout l'alcool qu'il avait ingurgité, l'empêchant de se sentir mal le lendemain. Quoi que, il avait l'habitude ...

Il passa à côté de plusieurs petites ruelles sombres sans vraiment y prêter attention, sauf quand en passant à côté d'une des dernières avant l'auberge dont il pouvait déjà voir l'enseigne, il entendit quelqu'un fredonner. C'était un son doux, léger et apaisant à ses oreilles et quand il tourna la tête pour voir qui pouvait bien fredonner au milieu de la nuit dans une ruelle, il vit une petite lueur dans le fond de la rue, une lampe à huile sûrement. La curiosité l'emporta et le fredonnement se fit de plus en plus insistant au fur et à mesure qu'il approchait de la lueur. Bientôt, il pu distinguer un corps se mouvoir au rythme du son qu'il produisait, des bras et des jambes s'élever gracieusement dans l'air frais et de longues dreads noirs et blondes remuer légèrement sur des épaules fines.

Quatre pas chassés plus tard, l'inconnu relevait la tête vers Tom et écarquillait les yeux, reculant dans le fond de la rue en haletant. Le blond ne parla pas, mais le suivit lentement, encore plus intrigué maintenant qu'il avait vu son magnifique visage à la lueur de la vieille lampe. Il lui bloqua le passage quand il voulu sortir de la ruelle et la lampe se brisa quand Tom attrapa vivement son bras, le plaquant face contre le mur en retenant ses poignets contre son ventre.

« Quel est ton nom ? »

Tout d'abord, l'inconnu ne répondit pas, mais quand Tom serra un peu ses poignets en poussant son corps beaucoup plus massif contre le sien, plus fin, un souffle tremblotant parvint à l'oreille du blond, il se pencha.

« B-bill ... Bill T-trümper ... »
« Que fais-tu ici ? » Enchaîna-t-il.
« Je ... Rien, je ... J-je n'ai rien fait ! » Répondit-il, s'affolant un peu.
« Ce n'est pas ce que je veux dire. Que fais-tu à Evaneos ? »
« C-cela ne vous regarde pas ! » Gémit-il douloureusement quand le dreadeux glissa ses poignets dans une de ses grandes mains pour de l'autre, pouvoir attraper son menton et relever son visage vers le sien.

Ils se regardaient à l'envers et Tom sentit le corps contre le sien frémir avant que les magnifiques yeux mordorés en face des siens ne se remplissent de larmes.

« Q-qu'est-ce que vous voulez ? » Sanglota-t-il doucement.

Tom caressa sa joue pâle et douce de son pouce avant de battre une fois des paupières, plissant les yeux.

« Tu vas venir avec moi. Je vais quitter Evaneos demain et tu vas venir avec moi. »
« Q-quoi ?! M-mais, je ... Non ! Je ne peux pas ! Je ... »

Le gamin n'eut pas le temps de finir sa phrase que Tom le fit taire d'un regard des plus pénétrants, appuyant son pouce contre sa gorge à un endroit bien spécifique, et l'androgyne lui tomba dans les bras, inconscient.
Tom jeta son corps sur son épaule, laissant son buste et ses bras prendre négligemment dans son dos avant de se mettre en route vers le port. Il ne pouvait pas rentrer à l'auberge avec ce qu'il venait de ... voler ...



By Cassouille & Guess' ®



Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.15.31) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Age-Of-Piracy

    03/04/2010

    Hallo.

    Je viens pour une petite mise à jour.
    Nous en sommes actuellement à 12 chapitres en ligne sur 16 écrits.

    Merci
    Cassouille

  • Age-Of-Piracy

    28/02/2010

    Hallo.

    Il y a actuellement 7 chapitres en Ligne.

    Bisous
    Cassouille & Guess.

  • Age-Of-Piracy

    02/01/2010

    Hallo.

    Merci :)
    Le lien est sur le 1er article.

    Bisous
    Cassouille

Report abuse